lundi 22 juin 2009

LA GRENOUILLE DU JOUR



ET MOI JE DIS VIVE LA FRONCE ET LES MAUDITS FRONÇAIS héhé

5 commentaires:

  1. y'avait un truc qui se racontait au collège. y'a vait des gars qui avaient fait fumer un crapaud, ils disaient. ils lui avaient mis une cigarette dans la bouche, et le crapaud s'était mis à pomper, pomper, comme les shadoks, mais sur la cigarette. et il ne pouvait plus s'arrêter. et à force de pomper, ils disaient que le crapaud avait fini par exploser, comme dans le truc de "la grenouille et le boeuf", de la fontaine. quand la grenouille voulait être aussi grosse qu'un boeuf, et qu'elle finissait par exploser. je sais pas si c'était vrai cette histoire, mais pendant longtemps, j'y avais repensé quand j'allais m'amuser autour de la mare, quand j'étais petit.

    RépondreSupprimer
  2. Tu vois Minitroll, Héléna elle a le sens de l'humour. Même l'humour absurde. Je l'aime bien.

    Et toi petit monstre, c'est vrai ces histoires. Mes cousins à la campagne le faisait. Enfin je ne les ai jamais vus mais je les crois. Et ensuite ils mangeaint les cuisses. C'est ma tante qui les faisait cuire. Elle s'appelait Jeanne-d'Arc. Et moi j'ai jamais voulu y goûter. Même avec du beurre à l'ail. Jamais.

    RépondreSupprimer
  3. pis tain, pour votre info les gens, je colle ici un com que Trader s'est fait à lui-même sur son blog. Venez pas me dire ensuite que vous n'aurez pas été avertis :

    "Pour votre information, Rainette est probablement du même troll, comme si c'était le produit d'une personnalité multiple et délirante.

    Enfin, bref..., ne le contredisez pas et soyez d'accord avec la créature, faute de quoi vous l'énervez...

    Ce blog va probablement devenir privé bien prochainement...

    22 juin 2009 21:15 "

    Bin fa donc ça mon grand....

    RépondreSupprimer
  4. ben il a peur (trader)
    helena, ben oui. elle aime pas le vomi sur son canapé, normal. ça fait pas plaisir. tu as eu mal pendant des années, tu t'es débrouillée, et y'a un troll qui grimpe le mur parce qu'il a vu de la lumière, un soir, et qui rentre dans la salle à manger par la fenêtre laissée ouverte pendant la nuit pour aérer, pour voler des cacahouètes qui restent de l'apéro sur la table basse, mais avant de repartir, il fait caca sur le tapis persan... (ça fait chier, héhé!)
    hé, mais quoi, bisous, non mé ho!

    RépondreSupprimer