dimanche 9 août 2009

Très cher ordi (écoute, c'est à toi que je parle pour une fois)


En consultant les « nombreux » livres de philo de ma bibli, je réfléchis et suis toujours étonnée de constater que les cours de philo ne font pas partie des cours obligatoires au secondaire dans notre pauvre système scolaire ! Quel gâchis. Comment comprendre et bâtir notre avenir sans tirer des leçons de 3000 ans…Rendu au cégep il est un peu tard, l’élève se « construit » bien avant !

Et je pensais à toi, mon cher ordi, en « revisitant » l’allégorie de la caverne de Platon.

La génération des Internautes devient de plus esclave de toi, comme ces prisonniers dans la caverne. Enchaînés sur leur écran, comme les personnages de Platon devant le mur de la caverne, ils ne voient plus que des ombres qu’ils finissent par confondre avec le réel.

Platon fait sortir un prisonnier qui est forcé de regarder la lumière. D’abord ébloui, il préfère regarder les ombres qu’il connaît. On a même déjà vu des cas de vrais prisonniers qui après plusieurs années de détention, préféraient y demeurer, paniqués à l’idée de revivre en société et de voir la « lumière » après tant d’années «en dedans ».

Un peu comme si l’internaute préférait aussi rester dans l’illusion du « vert tunnel » (virtuel)!

Il est forcé de sortir de la caverne (vert tunnel), comme si on le forçait à quitter son écran et à regarder la vraie vie. La découverte lui brûle les yeux et ce n’est que lentement qu’il découvrira la clarté de lune, des étoiles et surtout qu’il parviendra à repérer les êtres qui l’entourent.

Oh, je me garderai bien de t’assimiler au mal, cher ami ! Mais je me méfie aussi de toi, dans la mesure où tu pourrais me faire perdre le sens du réel et m’enfermerais dans cette caverne (le vert tunnel) de notre siècle !

Tu as aussi de grandes qualités dont celle qui nous fournit des idées à prendre, à laisser ou à discuter ainsi que de multiples informations que l’on peut trouver rapidement et facilement en gougoulant !!!.

Merci gentil ordi ! La seule interrogation que j’ai est la suivante : pourquoi on ne dit pas « une » ordi puisque c’est tellement utile et tout plein de belles qualités ???

12 commentaires:

  1. vais me coucher.
    bonne nuité.

    l'allegorie de la taverne

    RépondreSupprimer
  2. la taverne...ahaha arrête grand fou ! T'es foufou ce soir ! T'es aussi bien d'aller te coucher...bonne nuité bébé
    xxxxx

    RépondreSupprimer
  3. ouais, et hop!
    maintenant chuis debout!

    gaaaaaaaard'à vous!
    menton en l'air, les talons qui claquent, pain grillé, paté, cornichons!
    et je suis près pour la journée! sonnez clairon!

    bise

    RépondreSupprimer
  4. n'empêche, on doit être connectés quelque part, parce que je repensais à ce texte justement, que j'avais lu y'a longtemps, en philo. l'allegorie de la caverne.
    c'est à force de lire ces trucs sur p K dick. il remet tout le temps en question la réalité, lui, quitte à la démantibuler complètement, et du coup, j'avais envie de relire platon. ou alors descartes et ses trucs sur le doute systématique, ou montaigne, chéplus.
    y'avait un texte simple de montaigne, ou il se demandait, quand il caressait son chat, si c'était bien lui qui décidait de caresser la bête, ou le contraire. s'il répondait à l'influence, au comportement du félin, et devenait son serviteur en répondant à sa danse de charme.
    les chats, c'est malin. peut-être pour ça aussi qu'y avait des superstitions qui voulaient que les chats étaient plus ou moins considérés comme des alliés du diable et qu'on les jetait au feu pour la fête de la st jean. à cause de leur tempérament indépendant.

    (hier soir, j'étais fatigué et j'avais eu la flemme de tout lire. that's why the joke! puis des fois j'écris français vraiment comme une vache espagnole, mébon. sinon, ton texte, on dirait celui d'une adolescente, encore une fois. mais lucide, vu que tu laisses la place au doute. bien que mon point de vue soit bien plus barré sur la chose : on est dans les archives de la c.i.a., et ils ont déjà commencé à calculer le futur, à rentrer dans l'intimité des gens, et à leur envoyer des messages subliminaux pour assurer le contrôle total. this is their plan. big brother. point barre.)

    bise.

    RépondreSupprimer
  5. Dommage que j'aie un corps de femme je serai toujours une ado dans le reste ! Je me vois très bien en Tati Danielle. Ou encore Maude dans Harold et Maude. Ou Édith Piaf (elle avait un jeune amant).

    C'est très bien Dick ! Ça t'amène sur une autre planète ! Je suis à relire Vautour de Mistral. Et je le savoure tranquillement

    RépondreSupprimer
  6. Good idea! Le vautour ...

    La caverne aussi je l'ai lu il y a longtemps, merci de cette allégorie, dear Rainette verte...

    Blue Kiss

    RépondreSupprimer
  7. c'est triste parzemp' Vautour, çui quavait un trou dans l'coeur, gros comme un dix cents....
    xxxxx

    RépondreSupprimer
  8. t'en everrai vec ma prochaine lettre si tu veux, du dick. j'attends de recevoir la tienne.
    t'auras qu'à m'envoyer du mistral après. c'est vrai que ça a l'air pas mal. mais lire des trucs sur internet, ça fait chier. je préfère les bouquins

    RépondreSupprimer
  9. mon vélo m'attends, cher ordi...
    :(

    bise ka maime, vieille femme

    RépondreSupprimer
  10. les vieilles sont encore plus affectueuses que les jeunes tu sais ! Arrive ici, si je te pogne, tu verras que c'est affectueux, une vieille :)

    J'avais justement l'intention de t'envoyer Vautour ! Je l'ai écrit dans ma lettre. Mais je l'avais aussi écrit dans un commentaire ou bien tu l'as deviné ? On écrit tellement de choses ici hen !!!

    Cher ordi, JP est parti en vélo.

    RépondreSupprimer