mercredi 22 juillet 2009

Facebook pour les aînés selon Sylvain Larocque


À l'occasion du Festival Juste pour rire, La Presse a demandé à des humoristes d'écrire des billets sur des sujets fournis par les lecteurs. Aujourd'hui : Sylvain Larocque tente d'expliquer Facebook aux aînés. ET PUISQUE C’EST PARFAIT, JE LAISSE TEL QUEL, JE COPIE SEULEMENT…. ET JE COLLE BIEN SÛR !

Mon but, avec cet article, c'est de démystifier Facebook pour les dames de 65 ans et plus. Oh, pardon...

MON BUT, AVEC CET ARTICLE, C'EST DE DÉMYSTIFIER FACEBOOK POUR LES DAMES DE 65 ANS ET PLUS. Maintenant, mettez vos lunettes!
Merci.

En fait, c'est très simple... Facebook, c'est un peu comme un carnet d'adresses qui te répond, ou un album de finissants de ta polyvalente - oh, pardon - de ton cours classique, qui interagit avec toi.

Ce qui est très pratique avec ce site, c'est que quand tu trouves ta vie plate, pis que t'as rien à faire, tu peux facilement converser avec plusieurs autres personnes dans ta situation qui vont confirmer qu'effectivement, ta vie est plate.

L'avènement de Facebook a eu, selon moi, une conséquence majeure, elle a créé un nouveau type d'humain: l'ermite social. Oui, car maintenant, grâce à Facebook, tu peux converser, échanger, discuter, partager avec d'autres gens dans le confort et la solitude de ton foyer. C'est une vie sociale sans le désagrément de la présence physique des autres humains. Sur ce point, Facebook est à la vie sociale ce que la masturbation est à la vie amoureuse.

Facebook est vraiment un outil fascinant pour plusieurs raisons. Premièrement, à tout moment de la journée, tu peux mettre à jour ton statut. Ce que ça veut dire, en fait, c'est que tu peux informer tes amis Facebook de ce que tu fais à tout moment. Par exemple, disons que tu t'appelles Julie - oh, pardon - Thérèse... Eh bien tu peux écrire: «Thérèse se gratte.» Ce message d'une importance capitale va ensuite être communiqué à tous tes amis, qui vont se délecter et s'esclaffer en se disant: «Ah, ben regarde donc, ça, Thérèse se gratte! Elle n'a pas changé depuis le cours classique!»

Impressionnée? Ça ne fait que commencer.
Deuxièmement, avec Facebook, tu peux aussi partir à la découverte de toi-même en te posant plein de questions profondes telles: «Quelle marque de cornichon êtes-vous?», «Quel personnage de La Ribouldingue êtes-vous?» et, la grande classique: «Quelle question insignifiante êtes-vous?» Des secondes de plaisir.

Troisièmement, qui dit Facebook dit drague. Oui, car à travers ce périple au centre de toi-même, peut-être découvriras-tu l'âme soeur, l'âme-frère, ou l'âme-mononcle, c'est selon. Par contre, ma chère Thérèse, il faut se méfier... On dit que la télé ajoute 10 livres, eh bien sache qu'internet en enlève 50 ou 60. Ce que je veux dire, c'est que si jamais un jeune homme flirte avec toi, regarde bien sa photo de profil... Si sur celle-ci il a 25 ans, une moustache, un t-shirt de Duran Duran pis un cube Rubik, la photo n'est peut-être pas à jour... Remarque que si tu le rencontres en personne et qu'il a toujours le t-shirt, la moustache, pis qu'il n'a pas encore résolu le cube Rubik, ce n'est pas beaucoup mieux!

Sinon, il est arrivé que des gens tombent vraiment en amour sur Facebook. Qui sait, un homme de 65-70 ans pourrait t'aborder et te demander: «Habitez-vous toujours chez vos parents?» - oh, pardon - «Habitez-vous toujours chez vos enfants?»

Alors voilà, chère toi. En terminant, si jamais, malgré toutes ces belles paroles, tu es à l'ordinateur, que tu as envie de discuter avec quelqu'un sur Facebook mais que personne ne répond à ton appel, sache que tu as d'abord besoin d'une connexion internet.

Sylvain Larocque, humoriste

10 commentaires:

  1. ça m'excite cette image. en plus, ce stylo rouge qu'elle tient à la main...

    RépondreSupprimer
  2. bon, allé-vas. bonne nuit.
    j'aurais eu encore plein de conneries à dire, mais là, je suis fatigué.
    bye

    RépondreSupprimer
  3. moi c'est son petit tablier. Mais attention, ça m'excite pas du plan sexuel hen , juste des souvenirs de quand j'allais à la petite école !


    le crayon rouge pointu des deux bouts.

    Une hirondelle mâle, ça s'excite à rien....surtout les mésopota miennes.

    RépondreSupprimer
  4. bonne nuit, pendant ce temps j'airai poulluer ton nouveau blogue, l'hirondelle mâle .

    Dors bien
    Demain une autre journée à offrir au Seigneur !
    Alleluia

    RépondreSupprimer
  5. as-tu pris ton bain et brossé tes dents ?

    RépondreSupprimer
  6. j'y vais.

    tiens :

    http://www.youtube.com/watch?v=ogZB-6yLSlQ&hl=fr

    RépondreSupprimer
  7. Je ne suis jamais allée sur Face Book, je sais pas pourquoi, j'ai une réticence...

    RépondreSupprimer
  8. EN CLAIR FACEBOOK C'EST DE LA MARDE, JE TE CONSEILLE DE CONTINUER... à ne pas y aller :)

    RépondreSupprimer