lundi 18 mai 2009

testing testing allons voir si Blogspot me répudiera pour avoir publié ce texte


De l’inutilité apparente du pénis (ribbet)

Si j'étais un homme de mon âge....c'est ce que j'en penserais. Et j'exigerais un remboursement. Immédiat. Ita est

Les ouvrages philosophiques sur le pénis ne sont pas légion. Bien sûr, il y a eu Freud qui s’est penché sur la question, mais il y a cent ans de cela ! J’ai donc pensé qu’il serait bon de revisiter la chose…

Mon ami Robert m’affirme que, chez l’homme, le pénis a deux fonctions, soit la miction et la copulation. La première question que je me suis donc tout naturellement posée est la suivante : « Pourquoi chez l’homme puisque la femme n’en a pas ? » Mais je me suis vite ravisé. En fouillant dans mes souvenirs lointains, je me suis rappelé que certaines femmes pouvaient littéralement jouir de cet organe sans littéralement jouir d’un tel organe ! Vous me suivez ? Alors je me suis dit que Robert avait bien raison d’apporter cette précision.

Passons maintenant aux deux fonctions. Premièrement, la fonction de miction est à n’en point douter une de la plus haute importance, car qui dit miction dit soulagement profond. Cependant, cette fonction nécessite-t‑elle vraiment le recours à un pénis ? Les avis sont partagés à cet égard. Il y a les tenants du « oui » qui soutiennent que le membre dit viril comporte de nombreux avantages, dont celui de pouvoir écrire son nom en cursive dans la neige blanche pendant des excursions de ski de fond. À l’autre extrémité de la palette, il y a ceux et celles, et ici je voudrais bien préciser que ce sont surtout celles, qui disent qu’un tel robinet est de peu d’utilité, ne permettant même pas de bien viser la cuvette ! Ne pratiquant pas le ski de fond, il me faut naturellement me rallier à la seconde opinion.

Deuxièmement, il y a la copulation, sujet délicat s’il en est un. Qui dit « copulation » dit « accouplement » et qui dit « accouplement » dit « couple », et nous savons tous que les couples, après un certain temps et en règle générale, bien qu’il y ait des exceptions, se défont ou cessent de « le faire ». C’est ainsi que l’homme, car c’est toujours bien de lui dont il est question ici, quand il atteint un certain âge, se trouve bien embêté de posséder un pénis qui ne lui sert plus à copuler même s’il se transforme régulièrement en phallus sous l’effet de pensées ou de rêves impudiques. Puisque les recours sont plutôt limités dans de telles circonstances, il n’est pas rare qu’il lui faille s’en remettre au manuel…

Donc, pour résumer et conclure, sachant qu’il n’est pas nécessaire de jouir d’un pénis pour vraiment en jouir, qu’un pénis n’est pas d’une grande utilité dans un contexte de miction et qu’en outre il cesse presque toujours d’être utile en termes de copulation, je voudrais pouvoir me le faire rembourser compte tenu de sa grande et profonde inutilité !
Vidéo : juste pour rire....rapport ?

video

5 commentaires:

  1. ben je me marre. j'avais lu ton bidule sur l'utilité ou pas du zobi, tout à l'heure, avant que tu mettes la video, et le chat... ben il a rien à foutre là. et donc, OUI, il ILLUSTRE bien le truc.
    (me rappelle aussi que les 2 nanas avec qui j'ai eu des rapports d'une durée assez longue pour qu'on ait le temps de parler un peu disaient toute les deux qu'elles trouvaient ça moche, une bite... évidemment, quand elles grimpaient au 20ème ciel, elles avaient pas l'image.. de "la grosse saucisse violacée", comme dirait le poète, qui les faisaient décoller. d'ailleurs, me demande encore à quoi elles pensaient à ces moments là.)

    RépondreSupprimer
  2. On pense toutes à dieu dans ces moments là hihi! Et la vidéo est drôle hein ?

    et oui les gros nerfs, bleutés ou violacés c'est pas trop jouli hihi! Mais j'en dirai pas plus hein, j'suis une femme de la haute (ahah)

    RépondreSupprimer
  3. un oeil de satellite-espion ce serait mieux... tu ne comprends pas bien le québécois hein, voilà pourquoi tu ne sais pas ce qui se passe hen hen hen ?

    les chats c'est un beau sujet. C'est plus amusant de les voir disjoncter que les humains. Parions que tu n'as rien compris de ce qu'il raconte le chat.
    Allé au dodo maintenant.

    RépondreSupprimer
  4. j'ai dormi une heure ou deux.
    si tu pouvais décrypter, ça serait bien. à moins que ça soit pas l'usage dans vos contrées... avec tous ces radars dans tous les coins qui se croisent les effluves dans tous les sens, me semble que ce brouillage devient un vraie bouillie.

    RépondreSupprimer
  5. Décrypter quoi ? C'est certain que les fils électriques s'entrecroisent un peu partout ici mais on n'a pas le cerveau en bouillie pour autant ! L'hiver est revigorant pour nos cellules. Voilà pourquoi une femme de 50 ans ici est comme une de 38... che vous les "fronçais" ! Le froid conserve bien. Et même pas besoin de vinaigre ou de saumure pour conserver le pickle des mossieurs. Juste la congélation. C'est le Nouveau-Monde, plein de ressources naturelles. Tu devrais nous envier au lieu de rire de nous, pauvres québécois :-)

    RépondreSupprimer