samedi 9 mai 2009

rien est morte vive rainette

allo toi ! Tu peux me laisser un message si t'as quelque chose à dire hen hen hen !
Épicétout pour today

8 commentaires:

  1. ah ce que tu as changé rien ! Tu es belle !
    A plousse

    RépondreSupprimer
  2. allez vaten toi, j'veux plus te voir.

    RépondreSupprimer
  3. les anglais sont un peu cons sur les bords. et les belges, aussi. pas vraiment pour les mêmes raison, mais c'est vrai qu'il ne faut pas faire de généralités.

    RépondreSupprimer
  4. nous québécois aimons les belges. Ce n'est pas comme les "fronçais" qui en font leurs têtes de turc ! Nous quand on veut rire de quelqu'un on rit des terreneuviens (Newfies du newfoudland).

    RépondreSupprimer
  5. pour résumer, j'ai jamais vraiment aimé parler. mais c'est comme faire l'amour, si tu veux. ou boire, manger, écrire ou se branler. conduire une voiture ou acheter un livre. ça a un côté indescent, vulgaire, exhibitionniste, ou prétentieux.
    ce que je préfère, c'est lire, ou jouer de la guitare, ou travailler manuellement. mais le mieux, c'est la guitare... lire, ça fait penser, et en travaillant, on a tout le temps de réfléchir à plein de conneries, aussi. comme en faisant l'amour. on est jamais vraiment libre. j'aurais aimé savoir faire tout ça sans jamais me pauser de question. je déteste les gens qui rient du malheur des autres ou qui jugent sans savoir. je ne supporte rien. j'aurais aimé que marie et moi, on soit seuls au monde. comme deux gamins sur une île déserte. c'est jamais comme ça dans la vie. il y a toujours des regards à éviter, et des conversations à bacler, des choses à tuer, oublier. les moments d'intimité ou l'on se retrouve vraiment en présence de quelqu'un sont rares. quasiment inexistants. tout le monde rirait en entendant dire Bukowski qu'il se considérait comme un puritain. pourtant, je crois qu'au fond, c'est ça qui le faisait souffrir aussi beaucoup en plus du reste. il aurait voulu que tout soit parfait. sous ses allures de vieux dégueulasse, il révait d'être un chevalier, sans peur et sans reproche. il n'aimait pas qu'on l'aime pour ce qu'il était, mais pour ce qu'il cachait. un coeur sous un tas de fumier. blessé.

    RépondreSupprimer
  6. Je crois qu'il écrivait parce qu'il n'avait pas le choix, c'était comme un don ! Cependant, il se serait passé des médias. Il auraît dû publier anonyme, sous un pseudo et ne jamais dévoiler son identité. Comme un écrivain québécois l'a fait, Réjean Ducharme.

    Un coeur sous un tas de fumier... mais le fumier était les autres. Ce n'est pas sa faute au font s'il était pédo. Il l'aimait réellement kiki, j'en suis sûre. Par contre il avait honte parce que la société n'accepte pas ça. Qui décide de ce qui est bien et de ce qui est mal ? D'accord, les petits enfants j'suis d'ac qu'il ne faut pas leur toucher mais les pédos les aiment réellement, et puisqu'il existe des pays qui sont "ouverts" aux vieux vicieux, ils en profitent. Et ils sont tristes quand même. Je crois sincèrement que c'est une maladie incurable. Comme tu dis ils préfèreraient probablement être des chevaliers.

    Je dois aller faire le courrier, je reviendrai. Te lire est toujours un plaisir, c'est la première choses que je fais en ouvrant l'ordi. Tu es un être sincère et vrai, authentique, même si parfois tu fais le con, faut que jeunesse se passe !
    A plus xxxxx

    RépondreSupprimer
  7. mdr! tu confonds burroughs et bukowski!
    remarque, bukowski avait écrit un truc sur le sujet, tain! "le monstre" dans ses "nouveaux comptes de la folie ordinaire".
    la pédophilie, ils se'n servent dans les médias pour centrer l'attention du public. ça attise les passions comme rien d'autre à côté. et vu que les gens sont cons, et on déjà tendance à se faire enculer l'opinion à la moindre occase, ils en profitent. j'ai fait le tour de la question avec marie, merci. me fais une idée plus lucide que plein de trouducs de psys ou de chasseurs de pédophiles débiles qui gobent la merde qui passe. qu'ils aillent se faire enculer.
    allé, bisous. bonne nuit. suis sûr qu'un gars de 30 ans et une gamine de 15, voire même plus jeune pourraient s'aimer tranquilles si les gens étaient moins débiles. je le sais, parce que quand j'avais 10 ans, j'étais amoureux de mon institutrice!
    allé, goodnight ringo starr!

    RépondreSupprimer
  8. Merde ! T'as bien raison putain (Hihi)

    J'ai toujours confondu paske ça commence par BU bubububub......

    Ah bin ! Tu m'apprends encore keke chose. Mais tu sais tout ma foi. Les gens, on va les enculer avec des mouches....

    Allez, repose ton esprit si tu veux que le médoc fasse sont effet ! Et moi quand j'avais 12, j'étais amoureuse de mon instuteur. Même sans désir sexuel, je n'avais pas encore découvert mon corps...C'est venu un peu plus tard, à 13. Un ot génération quoi !

    Goodnight Rigolo !!!
    Vais aller visionner tes vidéos.

    RépondreSupprimer