mercredi 2 janvier 2013

je ne sais pas

je ne sais pas ce que Putin fait là ou encore ce que tous ces acteurs font là mais ces derniers applaudissent et font une ovation debout à la fin.  C'est la faute à JP qui m'a collé ça.

228 commentaires:

  1. je crois bien être intègre2 janvier 2013 à 22:39

    http://www.youtube.com/watch?v=W6mxO391jw8

    bise sto!

    RépondreSupprimer
  2. pour mon petit manu dartigues et amélie tourneur2 janvier 2013 à 22:52

    http://www.youtube.com/watch?v=F8DzOtP7Odo

    RépondreSupprimer
  3. jean louis storenghi (jp) + un bout de fabrice2 janvier 2013 à 23:04

    http://www.youtube.com/watch?v=-dxzfV-z4TU

    RépondreSupprimer
  4. j'ai encore le droit de ne pas aimer le sourire de la mère guibert dans la boulangerie des italiens, même s'il reste encore en moi la force de l'enfanter.? tu crois pas ?

    allé va :

    http://www.youtube.com/watch?v=ghR5XXi4QGw

    RépondreSupprimer
  5. falait pas ne pas aller à dallas!

    RépondreSupprimer
  6. toute façon, tu vas à dallas, TOUJOURS, même en rentrant ta tête d'amour au plus profond du prépuce séché de ta mère moite, et celà, bien qu'avant l'enfantement fut prononcé!

    fais pas chier avec tes "Y'A PAS DE DALLAS!"

    car TU ES DALLAS!

    RépondreSupprimer
  7. meussieur dallas2 janvier 2013 à 23:21

    http://www.youtube.com/watch?v=FJWKNcIfACw

    RépondreSupprimer
  8. ce petit pédé de jean-phi2 janvier 2013 à 23:24

    si lionel medou est mort, m'en branle, car c'est mon ami, connar. et c'est lui qui me fait rire, et moi, quand je vois son fantôme se fourvoyer encore dans ta logique, assis sur le siège du mort, quand je conduits ma voiture sur le trajet qui me mène a d'autres olives en boite!

    vas chier, accuzateur!

    lionel medou est mon frère, vas chier!

    RépondreSupprimer
  9. lionel medou est vivant
    même mort

    comme marie-charlotte piérard!

    vas chier tes dividendes ailleurs, doKtueur!

    RépondreSupprimer
  10. lionel medou est moi
    et à ce que j'en sais
    on revient toujours
    même après la mort

    alors nous fait pas chier avec ton architecture
    parce que de toute façon
    même quand tu façonnes nos morts en calcul sur ton petit ordonateur de merde
    ben c'est NOUS, en TOI, qui mugissons des lettres sur ton petit clavier à la con

    alors fait pas chier, parce qu'on a l'air de rien, mais on est partout

    et t'es ridicule quand tu penses encore nous avoir expulsé de toi-même, car NOUS SOMMES TOI, bléro!

    hhé : vas chier!

    RépondreSupprimer
  11. allé, m'en vais, car tu sens mÖvais.
    tu as toujours pÜé, réré.

    et tu pÜeras toujours.
    tant pis pour toa.

    RépondreSupprimer
  12. Spectacle désolant malheureusement courant.

    Chacun croit qu'être parmi des gens connus (rien à voir avec le mérite) on pourra confondre leur personne avec d'autres, pas plus méritante pourtant.

    J'ai reconnu le gros dégueulasse (Despardieu). Il est à genoux devant les grands, sur tous les continents. Pauvre misérable!

    Grand-Langue

    RépondreSupprimer
  13. j'ai trouvé ça dans le journal du jour....http://obsession.nouvelobs.com/people/20130103.OBS4426/depardieu-la-russie-est-une-grande-democratie.html

    RépondreSupprimer
  14. maintenant, vous allez devoir supporter mon silence, et l'angoisse

    RépondreSupprimer
  15. Cela m'a l'air d'être un gala de charité... Ce gros tas de Depardieu jubile les autres me font vomir. Tous ces fils de putes auraient tout autant applaudi Hilter chantant "Smoke Gets In your Eyes".

    A vomir!

    RépondreSupprimer
  16. Et puis merden Fat Domino ne mérite pas ça, grande chanson!

    RépondreSupprimer
  17. Ce matin je vois une photo du gros bouffon déguisé en poupée russe qui affiche son nouveau passeport! Il s'est vu offert une maison et un poste de ministre par le gouverneur local, dans une région ou les camps de prisonniers sont nombreux (goulag).

    En espérant que l'idée de revenir séjouner ici ne lui vienne pas en tête! Pour l'instant il doit retourner à Paris pour comparaitre devant le tribunal (conduite en état d'ébriété).

    " Mais non monsieur l'agent, mon client n'était pas îvre, il était au naturel! "

    Grand-Langue

    RépondreSupprimer
  18. Bin quoi...les Russes boivent et c'est naturel, tu as bien raison Grand-Langue. As-tu un compte Facebook ? On se marre là à parler de ce supposé poste de ministre. Putin n'a pas compris que Depardieu n'a pas l'intention de s'établir là-bas, mais pas pantoutte....

    Toorsch, finalement j'ai trouvé et je l'ai écrit dans les com, c'es t en 2011, lors du Festival de cinéma de Moscou . J'aime bien ta comparaison avec Hitler....c'est honteux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. personne ne parle de la nouvelle du jour parmi mes amis Facebook. (LNH)... on parle plutôt de la Mordovie....

      Toorsch : et toi tu as un compte FB ?

      Supprimer
  19. jp le pas converti aux pourris comme réré et ses copains6 janvier 2013 à 16:18

    en fait, tu es tellement nul que tu n'arrives pas à t'en rendre compte. mais heureusement, le bon Dieu a pensé à toi et m'a envoyé t'annoncer la bonne nouvelle. car il n'est pas pourri comme tes copains et leur chef, au moins, Lui.

    alors tu peux t'agenouiller et dire merci. à moins que tu ne sois trop ingrat, biensur. mais alors là... attention

    RépondreSupprimer
  20. tu sais, quand je dis que vous êtes pourris, toi et tes copains, ce n'est pas seulement parce que je suis en colère contre vous, mais aussi, surtout, parce que c'est la vérité. et que vos élites sont pareil que celles des autres, car elles sont identiques et se prétendent différentes.

    moi, par contre, je suis honnête. et c'est la raison pour laquelle vous me faites bisquer. parce que je suis différent. et même quand je dis des choses complètement pourries en apparence, c'est toujours bien moins pourris que tout ce que vous pourrez jamais dire d'intelligent, vous autres.

    c'est comme ça. j'y peux rien.

    RépondreSupprimer
  21. moi, j'ai au moins l'excuse d'avoir été victime de propagande dans ma jeunesse, et d'avoir été piégé, tandis que vous, vous continuez à croire à des conneries, même en sachant au fond qu'elles ne valent rien. et en plus, vous vous complaisez dans votre jeu. et le pire, c'est que vous vous faites des clins d'oeil. vous êtes de mauvaise foi en plus de vous mentir à longueur de temps. et vos leaders sont tellement bêtes! c'est éffarant

    RépondreSupprimer
  22. en fait, vous passez votre temps à vous plaindre de choses que vous avez vous-même provoquées

    RépondreSupprimer
  23. Réponses
    1. béatification, mon cul. dès que quelqu'un pense autrement que vous, vous l'appelez "monsieur", comme si ça expliquait tout, mis à part que c'est du vent. vos formules toutes faites, ça sert à dire ou laisser sous-entendre que vous avez compris les choses de la vie, mais en réalité, ça masque juste votre ignorance et votre lacheté. vos leaders vous ont fabriqués à la chaine pour que vous restiez bêtes et ignorants, que vous trimiez tout en restant bien obéissants, générations après générations, et surtout, sans imagination. vous critiquez les élites, mais en réalité, on vous a conditionnés pour que vous restiez ses larbins, c'est tout.

      il y a longtemps qu'on a trouvé le moyen d'alimenter une barraque en électricité sans avoir recours à l'énergie nucléaire, mais pourtant, on continue avec les vieilles méthodes parce que ça arrange ceux pour qui vous bossez

      c'est de l'hypocrisie, et c'est malsain et destructeur

      Supprimer
  24. vous fabriquez votre propre malheur, et celui des générations à venir. j'ai de bonnes raisons de ne pas vous aimer, en plus des électrochocs, bande d'ordures. pratique d'avoir un jp sous la main quand on a besoin de traiter quelqu'un de nazi, mis à part que les nazes, c'est vous, comme eux. et il faudrait vous ressembler, en plus, et dire merci!

    vous n'aimez pas les insultes, mais pourtant c'est vous qui passiez votre temps à m'insulter quand j'étais à votre merci.

    RépondreSupprimer
  25. vous êtes comme les autres. vous acceptez la merde, à partir du moment ou elle fait partie de votre camps. vous êtes tout aussi corrompus que ceux que vous critiquez. et vous avez beau vous foutre de la gueule de cuba et de castro, ça reste l'un des pays ou le niveau d'éducation reste le plus élevé au monde. mais il est vai que l'éducation est loin d'être la priorité des videurs de cervelle qui se prétendent vos guides. vous rendez les gens mauvais, c'est votre principal talent. vous les détruisez pour mieux vous les accaparer, et vous appelez ça éduquer.

    RépondreSupprimer
  26. et quand quelqu'un est trop propre, vous le salissez, afin qu'il s'adapte à vos normes de décrépitude morale, et que vous puissiez l'abattre quand celà vous chante, plus tard. et ce n'est pas pour apprendre à mieux connaitre les gens ou vous en faire des amis que vous les espionez, mais pour mieux les baiser et les soumettre à vos lois de nuisance collective

    RépondreSupprimer
  27. puis vous devriez me remercier pour mes insultes, mais vous n'avez aucune reconnaissance. et moi je n'ai pas à te remercier de quoi que ce soit, au contraire. car ce sont tes amis qui m'ont foutu dans la merde, et vous me devez des années entières de ma vie, c'est ça la vérité. et quand à l'ordure qui prétendait que je pensais que TOUT m'était dû, c'est juste qu'il était venu lire des choses qu'il n'aurait pas dû, et si j'en venais à désirer une vengeance sanglante, c'était de SA faute, comme de la tienne. vous êtes pourris et je vous souhaite que le mal que vous faites partout revienne vous péter à la gueule. non seulement vous êtes anticréatifs, mais en plus, vous générez du laid et de la maladie. vous auriez dû vous contenter de ne pas être. le monde s'en serait bien mieux porté. ordures.

    RépondreSupprimer
  28. c'est à VOUS de vous excuser et de rendre des comptes. vos chefs sont névrosés et vous fabriquent à leur image. s'ils avaient été plus sages, ils se seraient soignés avant de vous contaminer comme ils l'ont fait avec leur haine et leurs mensonges. ils sont responsables de votre malheur et prétendent qu'ils sont venus vous sauver

    RépondreSupprimer
  29. il y avait un superbe instrument de communication et de partage entre les mains des individus, et ils en ont fait une putain de machine de guerre. bande de tarés. honte à vous et à vos logiques négatives et castratrices. vous avez pourrie l'humanité et gachés ses potentiels

    RépondreSupprimer
  30. vous m'avez détruit pour garantir aux fonctions de cette machine de mort inhumaine de continuer à opérer dans leur logique implacable, et vous avez le culot de revenir me faire la morale et d'exiger de moi un repentir. les cliniques psychiatriques ne sont pas des établissements de santé, mais des endroits ou l'on fini de tuer les individus. elles sont le stade terminal de déshumanisation des cheptels humains modernes. et les ordures comme monsieur leclerc ou ses complices ont la prétention de devenir propriétaires de vies entières d'êtres humains du début à la fin de leurs existences. c'est une honte. et toi et ta bande, vous ne faites que profiter de cette misère imposée aux humains de base par plus forts qu'eux.

    RépondreSupprimer
  31. si je comprends bien il y a nous, les méchants d'un côté et de l'autre, il y a TOI, le bon ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. non. je dis que vous avez créé ce que vous me reprochez, et que vous m'avez reproché des choses fausses. ça c'est la vérité. vous prétendez me connaitre, mais la vérité, c'est que vous me déformez, et le sens dans lequel vous m'avez déformé a été celui du pire. et je pense que vous êtes mauvais, oui. c'est un fait. et toi, tu es là pour faire de la politique, et c'est la raison pour laquelle tu as toujours autant de merde aux yeux. si tu me connaissais, pauvre crétin, tu ne poserais même pas cette question. mais tu n'as pas envie de me connaitre, mais de m'utiliser. et je pense que TU t'estimes comme étant LE BON dans cette affaire, mis à part que je ne suis pas d'accord. c'est de ta faute. parce que tu ne parles pas avec les gens. tu ne peux pas les partir à leur rencontre car tu en as déjà une idée préconçue avant d'entamer le dialogue. ton savoir te fout la merde aux yeux. c'est ça la vérité. et les yeux de zhom chlinguent pour cette même raison. vous êtes des criminels.

      en fait, tu ne comprends RIEN. tu veux te persuader que tu comprends les choses, mais tu es un naze. mais comme tes copains te secondent et t'appuient dans ton point de vue sur les choses, tu te prends pour un kaïd. mis à part que tu es naze

      Supprimer
  32. vous prétendez que vous laissez le choix aux hommes de choisir leur vie mais c'est faux. quand j'ai voulu redémarrer la mienne, vous avez tout fait pour m'en dissuader. vos aspirations sont minables, vous êtes mesquins et vous finissez par rendre ceux qui ne sont pas comme vous comme vous, en les détruisant. et vous violez des jeunes filles mais prétendez par la suite que je suis le coupable. et je devrais vous dire merci ?

    RépondreSupprimer
  33. tu es atteint du syndrome qui veut que le mec qui a hérité d'un certain pouvoir considère qu'il est forcément une lumière. moi, ce que je comprends, c'est que je suis devenu pire à partir du moment ou j'ai été sous votre influence. mais vous n'admettez jamais vous être trompés.

    et moi j'en ai assez de toujours devoir tout renier de moi pour que des abrutis comme vous puissent parader comme des paons

    RépondreSupprimer
  34. "si je comprends bien il y a nous, les méchants d'un côté et de l'autre, il y a TOI, le bon ?"

    vous sortez toujours ce genre de vieilles merde, comme on vcous a appris. en vérité, c'est même pas une question, mais plutôt juste la continuation d'un refus de communiquer qui prendrait la forme d'une question. si t'avais essayé de comprendre ce que je disais un minimum, tu ne poserais même pas cette question. mais tu n'es pas là pour celà. un jour, tu as dit une insanité en parlant de marie-charlotte et de moi. je n'oublie pas. tu t'attribue des qualités qui sont loin d'être les tiennes. moi, je n'ai jamais débarqué dans la vie intime des gens en prétendant avoir trouvé la clé de leur bonheur, monsieur, contrairement à TOI

    et donc, si tu te regardais en face, tu t'appercevrais que tu es grotesque. mais comme tu passes ton temps à fuir et à mentir, tu ne vois jamais rien. c'est votre principale activité en dehors de l'organisation de certains crimes, le mensonge

    RépondreSupprimer
  35. vous êtes grotesques, et votre succès est loin de vous arranger. je n'ai jamais décidé de quoi que ce soit pour les autres, comme vous passez votre temps à le faire. et toi, tu débarques en me disant que JE m'estime comme LE BON, et que je VOUS estime comme les mauvais. ben si c'était pas le cas au départ, c'est effectivement un peu plus le cas aujourd'hui. grace à votre aide.

    car s'il y a eu la merde entre les gens que je connaissais et moi, c'est parce que vous existez et que vous vous mélez de ce qui ne vous regarde pas, selon MOI, c'est à dire MA vie.

    et OUI, j'estime que ce sont en grande partie vos yeux posés sur MA vie qui ont contribués à la détériorer. parce que VOUS avez détruit toute forme d'intimité sous prétexte de sécurité. et je considère donc que c'est VOUS les responsables de la violence que vous me reprochez.

    RépondreSupprimer
  36. c'est VOUS qui avez hackée ma vie, pas le contraire, monsieur. serait temps que t'aterrisse mon coco. c'est vous qui avez voulu me niker, pas le contraire. en fait, vous avez tout faux dans vos jugements et vos points de vue sur ma pomme, mais comme vous êtes plusieurs et que je suis seul, vous vous croyez malins. en réalité, vous êtes complètement barrés. le seul truc que vous réussissez à me reprocher, c'est de posséder une piscine, et en plus, c'est même pas vrai. c'est pas la mienne et j'y ai jamais foutus les pieds. et même que ce sont les anciens locataires de ma grand-mère qui l'avait faite construire, parce qu'ils étaient pétés de thunes. et tu sais quoi ? la plupart du blé que ma grand-mère touche de location s'en va en entretien et restauration des dégats d'une année sur l'autre, mais les gens sont des putes et aiment bien dire de la merde. et tsais ouat ? ma grand-ère, elle a travaillé toute sa vie, mais elle touche même pas 300 euros de retraite. et y'en a qui viennent me chier dans les bottes en prétendant qu'elle est pétée de thunes, et blablablablabla. ils devraient se sucer et boire leur propre pisse

    RépondreSupprimer
  37. je pense que tu es de la race de ce genre d'enculés, les commères, et je peux pas blairer ces gens là.
    mais aujourd'hui le commérage est devenu comme une sorte d'institution, quasi obligatoire, et donc le monde pue de plus en plus, et je le hais de plus en plus. et je pense que j'ai de bonnes raisons d'haïr les langues de pute et les espions, parce qu'ils me la mettent profond depuis trop longtemps. et on devrait péter leur gueule à ces salopes de commerciaux. ils ne sont rien de plus que des criminels, et encore, ils s'assument même pas. ces gens sont des pourritures, et vu qu'ils mènent le monde, ils le font à leur image. c'est pas le monde qui est forcément pourri, mais celui qu'ils ont fait

    RépondreSupprimer
  38. vous êtes des pousse au crime.
    vous m'avez rendu violent et haineux.
    certains d'entre vous en sont même fier.

    s'il y avait une justice, on me donnerait le droit de flinguer l'un d'entre vous. après tout, c'est ce que vous chercher à développer chez les gens, aussi, non ? leurs aptitudes à la prédation. bande de débiles

    RépondreSupprimer
  39. Si ça peut te faire plaisir, je me porte volontaire.
    Être cancéreux, ça finit par devenir long et l'euthanasie n'est pas une solution disponible.

    le bol rasé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. t'as toujours le choix de te suicider.
      être diabétique, c'est long, aussi.
      épileptique, aussi, ça craint.

      puis ce sont tes copains qui t'ont programmé ta maladie (dont je doute), alors vas te plaindre à eux, mais pas à moi. j'ai déjà donné ma vie pour que dalle et sans me plaindre à des personnes dont le seul but était de bousiller ma santé juste pour rire.

      et NON, ça ne me fait pas plaisir.
      car tu n'es qu'une autre forme de chantage.
      on n'affiche pas une maladie pour qu'elle tienne de prétexte à mieux enculer la vie des gens comme tu le fais. shame on you.

      et la plupart des cancers sont VOS petits bébés. vous êtes vous-même des cancers ambulants. pour éviter de chopper le cancer, il suffirait de faire un petit régime au début du printemps. pourquoi ils n'en parlent pas à la télé ? parce que le cancer est un bizness

      si tu es malade, c'est encore la logique du pognon avant tout qui te baise. la faute aux commerciaux. c'est la vérité. et pourtant tu les soutiens. le cancer est une escroquerie

      tu vas dire que je n'ai pas de coeur, mais c'est VOUS qui l'avez vidé. les électrochocs laissent des TRACES. si mcdoodle pense que ce n'est RIEN, c'est qu'elle est baisée de la tête. j'ai commencé à me plaindre à partir du moment ou on a raconté publiquement tout un paquet de saloperies injustifiées sur mon compte. pour me défendre.

      tsé pourquoi les psys mettent autant de zèle à te réveiller d'un suicide ? pas parce qu'ils t'aiment bien, mais parce que ça ferait tâche dans leurs dossiers. aujourd'hui, ce que je sais, c'est que c'est pas me suicider que j'aurais dû faire, mais aller chier sur leurs bagnoles. honte à eux

      Supprimer
  40. si tu me crois méchant, plains toi à tes copains, c'est eux qui m'ont rendu comme ça.

    RépondreSupprimer
  41. je suis victime, pas coupable, et vous êtes de la racaille brune.

    RépondreSupprimer
  42. ils se servent de ta maladie à des fins politiques.
    c'est une honte

    RépondreSupprimer
  43. vous m'avez poussé à péter les plombs.
    vous prétendez avoir voulu m'aider, et il se peut que certains d'entre vous soient sicères, mais les autres m'ont poussé à la mort, et c'est la vérité.

    et je ne crois pas en votre sincérité. vous êtes trop habitués à toujours tout calculer. vous vivez pour celà. vous entretenez les foyers de haine pour mieux en profiter. ça fait partie de votre bizness. vous êtes responsables du chaos que vous critiquez

    RépondreSupprimer
  44. vous m'avez appris à haïr, et je vous en remercie. aujourd'hui, non seulement je vous méprise, mais en plus, je sais pourquoi je ne vous aime pas. au fond, c'est toujours ça que j'ai le plus détesté en vous, depuis que je suis gamin. et il se trouve que c'est le fond de commerce des pourris au pouvoir d'aujourd'hui, le coeur de leur logique. et vous êtes devenus comme eux, efficaces, puants, contagieux, faussement tolérants et comploteurs. et vous dites toujours n'importe quoi pour justifier vos faux choix. la seule chose qui persiste en vous, c'est cette apparence que vous vous évertuez à entretenir jour après jour. en vérité, vous pourriez très bien ne pas exister. mais pourtant, vous continuez à coloniser d'autres êtres humains en les moulant à votre façon, de gré ou de force. l'objectif de tout ça étant de continuer à vendre des frigos dont vous avez programmée l'autodestruction afin de vous assurer une marge de sécurité quand à la rentabilité du projet. et vous êtes contre le progrès, vu le nombre édifiant d'inventions ingénieuses passées à la trappe sous prétexte qu'elles auraient pu se faire tarir vos sources traditionelles de revenus si l'on les avait mise à disposition d'un large public. mais vous continuez pourtant à vous prétendre créatifs. menteurs

    heureux de vous quitter

    RépondreSupprimer
  45. Ma maladie est d'origine génétique. Je suis un mutant.
    Authentique.

    la voix éraillée

    RépondreSupprimer
  46. On ne peut pas aimer ce que l'on ne connait pas.

    l'adorable inconnu

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. cartouche à bretelles11 janvier 2013 à 13:42

      c'est pour ça que je n'aime pas le cancer.

      Supprimer
    2. Moi, c'est plus avec le capricorne que j'ai de la difficulté.

      Jo Diak

      Supprimer
    3. quand c'est trop, c'est tropico!

      Supprimer
  47. Je ne t'ai jamais rien appris.

    le professeur Tournesol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison JP.
      J'aurais dû écrire que je n'ai pas joué au professeur Tournesol.

      l'erreur rectifiée

      Supprimer
    2. je n'ai jamais rien compris, mais y'a de l'échos.
      il ne faut pas me lire, mais imaginer que je ne dis rien, au fond.
      j'aurais aimé dire que je me sentais seul, et que j'aurais bien aimé qu'on m'aime... ou être assez aimable pour qu'on m'aime sans que j'aie à regretter faire du mal plus tard...

      Supprimer
    3. jp (le siroco du chessoir de l'homme à tête eud chou!)11 janvier 2013 à 16:55

      + c'était pas pour te contredire, cette fois-ciiiii, mais pour faire de l'espriii!!!

      Supprimer
  48. Je n'ai pas à me suicider, je n'ai qu'à cesser de prendre mes médicaments.
    Mais pour l'instant, je suis encore utile.

    la persistance de l'illusion

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. jöel békamounikaltrovitsojapf11 janvier 2013 à 13:45

      c'est ce que je me disais souvent.

      Supprimer
  49. mais si tu cesses de prendre tes médocs tu vas souffert....ta famille a besoin de toi ainsi que ta famille virtuelle. Et ce n'est pas une illusion.

    RépondreSupprimer
  50. Je ne vais souffrir que de faire de la peine à ceux que j'aime.
    Ou d'éventuelles complications, comme un autre AVC : le premier a été pour le moins percutant.
    Heureusement je n'en garde que des séquelles mineures dont un léger accroissement de mon indice de débilité.

    le fou serein

    RépondreSupprimer
  51. tu n'en gardes pas trop de séquelles mais la douleur sur le moment doit être insupportable. Heureusement que tu es raisonnable.

    Le serin fou

    RépondreSupprimer
  52. c'est quand que je meurs ???

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On ne sait jamais qu'on est mort.

      le temps qui reste

      Supprimer
    2. comment tu sais ça ?

      Supprimer
  53. vous avez décidé ça pour quand ?

    RépondreSupprimer
  54. c'est vraiment débile votre jeu!

    RépondreSupprimer
  55. vous me faites boire, et après, vous m'accusez d'être soul!

    RépondreSupprimer
  56. vous n'êtes pas drôles.
    il n'y a aucune justice!

    RépondreSupprimer
  57. tu crois qu'ils vont me faire du mal avant de me tuer ?
    polette michone est vraiment si mÖvaise qu'on le prétant ?

    RépondreSupprimer
  58. je dois continuer à boire pour me protéger de la mort ?

    RépondreSupprimer
  59. mais si je bois, après, je fais encore plus de bêtises!!

    RépondreSupprimer
  60. et je me défends en implorant des causes politico sociales à mon agonie programmée!! en plus!

    RépondreSupprimer
  61. est-il toujours et encore trop tard, tout le temps ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, parfois c'est trop tôt.

      le vin rouge

      Supprimer
    2. c'est toi le gardien, cette nuit ?
      ben bonne nuit alors.

      et adieu!

      Supprimer
  62. ça sert à quoi, tout ça réré ?
    qu'est-ce qu'ils ont cherché à faire, et pourquoi ?

    RépondreSupprimer
  63. le bouddha est encore vivant ?
    parmis nous ?

    RépondreSupprimer
  64. pourquoi ils rendent les gens fous ?
    qu'est-ce qu'y avait avant le big bang ?

    RépondreSupprimer
  65. a quoi ça servirait de savoir ce qu'y avait avant ?
    pourquoi toujours chercher ?

    RépondreSupprimer
  66. les plus grand savants savent-ils qu'ils ne savent rien, ou est-ce une idée bizarre ?

    RépondreSupprimer
  67. pourquoi toujours "jeter de l'huile sur le feu" ?

    RépondreSupprimer
  68. pourquoi veulent-ils toujours te prouver que la paix est une idée fausse ?

    RépondreSupprimer
  69. week-end :

    l'hiver froid de la solitude implacable
    avec des manteaux étalés par-terre
    et vides
    sur le carrelage qui me répond que je suis seul
    au milieu de l'espace trafiqué par des mutants-machines
    à qui l'on a programmé l'infini
    et qui cherchent automatiquement des bébêtes
    dans la nuit
    pendant que les meutres défilent dans la télé
    et que des dingues souls font rugir leurs voitures dehors
    pour se défouler de leur semaine passée à subir leur vie
    comme l'échos d'un incendie futur promis à cette ville
    que j'ai quitté il y a plusieurs années, déjà
    comme mon amour impossible dans ce monde FOU

    (poux-aime inédiX)

    RépondreSupprimer
  70. assieds toi par-terre
    les écoute pas
    colle ta face contre le lino
    aller plus loin ne vaut pas mieux

    j'ai oubliée la terreur
    la peur, ce soir
    la téthanie de trouille qui t'empêche de bouger

    l'impression que que le moindre de tes mouvements
    t'engageait à détruire
    quoi que tu fasses

    pétri de la culpabilité d'être
    et d'avoir à participer

    aucune innocence nulle part

    (hyper bO!)

    RépondreSupprimer
  71. technologie des pointes11 janvier 2013 à 17:15

    l'idée, c'était de "canaliser les énergies"
    une sorte de sublimation via le réseau
    et qui aurait permis aux énergies négatives de se vider dans le net... mis à part que c'est tellement efficace, parfois, et ça devient tellement gobeur, que ça finit par créer une sorte d'anti-esprit-matière hypno-vampire...

    un peu comme une sorte d'aspirateur d'âme...

    RépondreSupprimer
  72. réfutation de tous les jp11 janvier 2013 à 17:16

    CONTRE LA CRITIQUE!!

    RépondreSupprimer
  73. je savais pas que mccomber était malade!!
    bordel!

    RépondreSupprimer
  74. jp la ponction lombaire11 janvier 2013 à 17:40

    une fois, on m'a fait une ponction lombaire. et ils étaient plusieurs autour de moi. mais je sais pas pourquoi, j'étais inquiet cette fois-ci, alors que d'habitude, j'avais pas peur des piqûres, même que les infirmières me disaient souvent que c'était rare des enfants qui ne mouftaient pas un brin devant les piqûres. mais là, chépas pourquoi, ils étaient plusieurs, et ils me disaient de pas bouger, surtout pas bouger, et c'était dans mon dos, et ils s'étaient mis à me tenir les bras assez fort pour m'immobiliser... et alors, au moment ou le toubib a commencé à introduire l'aiguille, chépas pourquoi, mais j'ai paniqué! commencé à gueuler et à me tordre dans tous les sens! truc à pas faire, surtout pas, mais ils m'avaient maintenus de force sur la table!

    j'avais gardé une bosse dans le dos et un mal de chien au pendant 15 jours, après ça. presque impossible de bouger tellement ça faisait mal.

    j'avais 7 ou 8 ans. voilà. c'est dit.

    RépondreSupprimer
  75. pourquoi est-ce que Depardieu émigre UNE DEUXIEME FOIS en russie, alors qu'il l'avait déjà fait l'an dernier ?????
    c'est pas plutôt aux journalistes qu'y faudrait faire passer un éthylotest ????

    RépondreSupprimer
  76. avez-vous des nouvelles RéCENTES du monde ACTUEL ???
    allo ?

    RépondreSupprimer
  77. y'at-il une vie après la C.I.A ??

    RépondreSupprimer
  78. tu me poses beaucoup trop de questions JP. tu sais bien que je n'ai pas réponse à tout. À presque rien en fait et tes réponses valent les miennes, Comme elles valent celles de l'Ectopique,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je sais que tu es aussi avare de réponses, réré.
      maudit monde parfois. et de toute façon, y'a des trucs à mieux pas valoir savoir tellement c'est affreu, m'est avis.
      pourquoi les anciens ne s'allient pas pour renverser le pouvoir et mettre un éden à la place ? tous gentils?
      quand on voit ce qu'ils font dans la région de bagdad, là ou se situait le paradis terrestre selon les saintes écritures, nowadays!

      folie! c'est une honte! mais t'es gentil, toi hein ?
      une honte!

      Supprimer
  79. mccomber il a bien failli passer l'arme à gauche. Le coeur. C'est un gaillard mais personne n'est à l'abri. Lui qui était en forme grâce au vélo, qui s'alimentait bien, etc. etc.

    C'est bin pour dire hen ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui. mais en même temps, s'il peut toujours mourir, c'est qu'il est encore vivant! et ça, ça reste une chance!

      ou est ma marie??

      Supprimer
  80. j'en ai assez.
    vous êtes fous.

    rentrez chez vous!
    arrêtez de détraquer le monde et de lire dans l'avenir!
    foutez-vous la paix! réré, dis-leur!

    arrêtez!! qu'ils cessent!!

    CHRIST!! reviens leur expliquer!!
    ils ont lachés les enfants dingues dans les rues!!

    A-R-rÊt-EZ!!!!! DINGUE DE MONDE!

    RépondreSupprimer
  81. j'ai souvent honte d'être moi, et pourtant, je n'ai jamais rien fait de trop mal! puis ils mentent, t'embobinent, t'électrolysent, te trafiquent et te triturent! dans tous les sens!

    mais le fromage de chèvre, c'était pas mieux ???

    RépondreSupprimer
  82. on sert à quoi dans leur bouillie informe ?
    qu'est-ce qu'ils veulent ?
    plus de sandales ?
    moins de récipients ?
    des appendices nouveaux ?

    des naseaux de traviole ?
    des bouches B ?
    des babouches à la place des tongs de plage ?
    des mercedez, des calamars, du menthol en tonnes ?

    comédie d'usure et de mort.
    de la merde partout, à faire, à manger, à penser, à boire!

    c'est un déluge d'immondices!

    RépondreSupprimer
  83. LE MONDE NE RECELE-T-IL AUCUNE TRACE DE PURETé PURE ??

    RépondreSupprimer
  84. jp le dresseur de bouquetins11 janvier 2013 à 19:04

    ces histoires à devenir chèvre, ça me file envie de fromage!

    RépondreSupprimer
  85. manger manger manger....maudit que c'est bon manger.

    Marie Marie Marie...tu sais bien que si je savais où elle est je te donnerait des nouvelles voyons. Je n'en sais rien cependant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. manger, c'est un anesthésiant des nerfs, comme la bière était un merveilleux anxyolitique naturel et sain du temps que c'était pas rempli d'éther à incuber de la succube.
      et marie! si t'avais connue la marie de juin 2006, mon pauvre réré!
      mais tu serais comme moi! tu t'en serais jamais remis, bordel de dieu! elle était mille fois mieux qu'un tableau de rembrandt sautillant dans l'herbe mouillée et tout huilé de yogourt à la vanille chimique, tout simplement! indescriptiblement fusionelle à tous ces décès de vieux/parallèles dans la chaleur caniculaire de cet été mouate jusqu'au plus ombrageux du fin fond des hospices en manque de petites bouteilles d'eau d'évian de 50 centilitres! une apparition toujours plus renouvelée de la vierge en carnage d'ébullition ventripotente, et revenant manger des pates au curry dans le creu de ma main coupable d'assassin de punaises et de cafards!

      Supprimer
  86. en gros, elle était de la rosée du matin, mais remise au goût du jour, et ce dans un contexte dickien à la sauce mafio-sismique...

    RépondreSupprimer
  87. ce que je comprends pas, par contre, et que tu pourras peut-être m'expliquer, c'est pour quelle raison est-ce que mcccomber diffuse des videos de moi en train de jouer de la guitare, sur son blog, mais que MOI, je ne peux pas voir, contrairement à lui ses accolytes ?

    qu'est-ce qu'il me trouve, exactement ?

    ça fait partie des ingrédients de convalescence des anciens agents ? ils prennent leur pied à regarder des neuneus comme moi jouer sur une corde après s'être pris 10 ans d'électrochocs dans la tête qui les ont rendus moitié gagas ?

    bon dieu de vierge! je dois être devenu du fromage, comme aurait dit dali!

    RépondreSupprimer
  88. bon, je te quitte.
    j'ai rien à dire...
    il fallait toujours décider ou penser des choses à partir de mauvaises recettes de base...
    ça collait jamais.

    ils ont quand même un régime de retraite un peu spécial dans le coin... en espérant qu'ils ne soient pas trop nombreux, et surtout, qu'ils ne prolifèrent pas trop..

    "it's in the air", disait peter falk..
    en souhaitant que les temps changent...

    RépondreSupprimer
  89. c'est complètement dingue.
    j'aurais jamais dû lire bukowski.
    et encore moins burroughs.

    bon janvier réré.
    tant que ça dure, la santé, hein ?
    c'est le principal dans la vie. la santé.

    RépondreSupprimer
  90. c'est leur orgueil qui tuera les humains

    RépondreSupprimer
  91. je sens une petite moquerie dans l'oeil là...tu te souviens que j'ai déjà mélangé bukowski et burroughs, hennnnnn???

    Et oui la santé, ça a l'air cliché comme ça mais c'est vrai. La santé en janvier pour toi aussi.

    RépondreSupprimer
  92. jp le chat à la patience moqueuse12 janvier 2013 à 02:20

    la santé et l'amour, biensur!
    parce que la santé sans l'amour, c'est un peu comme mccomber sans louis ferdinand céline dion. ou un vélo à la place de la paire de lunettes de gaetan bouchard, ou le minou d'anne archet en période électorale, hitler sans eva, une béquille sans malade, ou jp sans anna ou marie-charlotte, ou un petit fox terrier à la place d'une femme dans mon lit, et...

    mais je n'en dis pas plus. car j'aime beaucoup les bêtes.

    RépondreSupprimer
  93. hier, j'ai fini le premier tome de la série de terremer d'ursula le guin. c'est hyper simple à lire, fluide, vraiment pas compliqué, en un mot : RE-LA-XANT. ça décrit un monde de féérie ou les gentils sont gentils, malgré qu'ils commettent des erreurs bébêtes mettant en danger l'ordre du monde, un peu comme dans la vraie vie, mais avec la magie en plus. je conseille cette lecture à tous les alcooliques repentants désirant meubler leur sevrage d'une sorte d'accompagnement imaginatif simple leur permettant de renouer avec les idéaux parfois quasiment innés permettant à certains êtres humains de distinguer le mal du bien avant même que leur capacité de jugement intrinsèque ne fut gobé par l'ironique mesquinerie des satans aux commandes des sociétés que le pragmatisme dévorant et vénal finit bien trop souvent par dévorer tout cru.

    ursula le guin, réré. n'oublie pas. et souviens-toi, aussi, que c'était toi qui m'en avait parlé, à la clinique!

    RépondreSupprimer
  94. je m'absinthe quelques temps. j'ai UNE chose à faire, merci.
    à plus tard dans les chemins avec des pierres, des papillons, des homo-sapiens... des larves rampant sur des fruits frais...

    RépondreSupprimer
  95. jp et les misères12 janvier 2013 à 20:42

    réré, tu sais, je crois bien que je t'aime.
    et que lionel medou avait déjà raison dans les années 90, en me rappelant sans cesse que "le problème des humains, c'est le cerveau".
    regarde anne archet, par exemple. je suis sûr qu'il est pleine de qualités, mais quand tu lis ses cirventès, franchement, hein ?
    (chuis un peu amoureux d'elle, ce soir, j'avoue. de ce côté là, je pense que malgré toutes les thérapies, je resterai toujours irrémédiable. à moins qu'on me lobotomise l'amour, mais ça, même dans mes périodes les pires, on n'arrivait pas à complètement me le tuer... c'est con à dire, mais la plupart de mes misères vinrent de là, aussi... mais disons que sans ça, à quoi bon vivre des misères, hein ?

    RépondreSupprimer
  96. jp l'orgueil de basse-cours12 janvier 2013 à 20:47

    c'est malheureux à dire, mais je crois que je ne sais pas assez haïr... ou définitivement...
    mais tout d'un coup, quand ça s'y met! mais je crois que c'est plutôt une sorte de désespoir indescriptible que de la haine. y'a un truc que je capte pas, dans la haine. le vice, c'est pas pareil, je veux dire, les petits trucs à la con, comme "faire le meussieur" pour emmerder un peu la basse-cour, qui n'est rien d'autre au fond qu'un relent de putréfactif orgueil à la con de coq, mais qui cependant...

    RépondreSupprimer
  97. c'est quoi la différence entre la méchanceté et la haine ?

    RépondreSupprimer
  98. je retire TOUT ce que j'ai dit.
    je m'en vais définitivement de partout

    je m'enfuis en moi

    je vous laisse à vos génocides

    ma mort m'attend

    RépondreSupprimer
  99. je retire ce que je viens de dire

    RépondreSupprimer
  100. tu fais bien de te retirer si tu veux pas faire de bébés, l'amour des bêtes c'est suffisant, un bébé c'est une maudite responsabilité. Alors que les bêtes sont plus intelligentes que nous, elles se débrouillent seules pas longemps après leur naissance alors que les bébés oh là ! C'ESt long l'apprentissage.

    Alors tu as connu Lionel Medou perso ? Je suis blabergastée là....

    Quant à A.A. c'est une bonne personne. Elle est mon amie FB....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. blabergastée ?
      encore une de ces formules empruntées à tes collègues VIP ce weekend au TEXAS, je suppose ?

      cette semaine, figure-toi, me disais que j'avais peut-être eu tort de ne pas laisser les 2 femmes qui me le demandèrent d'enfanter de ma sève en leur temps. qui sait, on serait peut être déjà en australie à l'heure actuelle, en train de labourer A LA MAIN un petit coin de boush au milieu de nos amis les mygales, les lynx d'eau, les autruches à coulisse et les orangers en fleurs, alors que je suis là, tout seul, comme un nul avec cet ordinateur portable posé sur mon sexe tiède et mou, à te parler de "si" et de "si", et de "si", et encore de "si", et des "messies", et des "vessies", et toutes autres sortes de vicissitudes vicieusement vaines!...

      Supprimer
  101. si j'avais un bébé, en tous cas, en ce moment, ça m'inquièterait. parce qu'il me semble qu'il faudrait fuir, loin. mais ou ?

    RépondreSupprimer
  102. jp pour les intelligents13 janvier 2013 à 12:58

    je crois que je vais m'écouter les trois tomes de radio pour les idiots de singe matin à la suite... et pourquoi pas, me tenter un petit remix ?

    RépondreSupprimer
  103. jp + rire honteux13 janvier 2013 à 13:09

    tu sais, je crois que je suis un anarchiste conservateur.

    RépondreSupprimer
  104. parfois, j'avoue être un peu jaloux de Singe!

    RépondreSupprimer
  105. tu sais, des fois, je me dis que si j'avais trouvé en moi les ressources et la force de côtoyer des gens sans en avoir peur, j'aurais pu tout aussi bien devenir un immense génie. hyper communicatif et inspiré, généreux, convivial et à la fois bon prince...

    RépondreSupprimer
  106. mais au fait, comment vas-tu, ce soir ?

    RépondreSupprimer
  107. je crois que radio pour les idiots correspond exactement à mon état d'esprit cyclotimique.

    RépondreSupprimer
  108. y'a du bouddha la dedans.

    le rire jaune

    RépondreSupprimer
  109. jp vaillant comme dalida13 janvier 2013 à 14:15

    je pense que le neurone est quelqu'un de mature, car il ne passe pas son temps à tout critiquer tout le temps à tord et à travers.

    respect

    RépondreSupprimer
  110. je vais peut-être mourir d'avoir voulu croire à des idéaux qui n'étaient vraiment pas faits pour moi, mais c'est ainsi. lire kérouac est PERVERS.

    RépondreSupprimer
  111. et ceux qui tuent des gens en prétendant vouloir en sauver d'autres, ou sauver un code de l'honneur à la con sommes comme les autres, mis à part qu'ils sont parfois plus teigneux. et OUI, ils sauveront des gens, mais OUI, ils en auront tués d'autres.

    RépondreSupprimer
  112. oui, et aussi, instituer un contrôle des naissances serait peut-être une mesure LIBERTICIDE, mais permettrait aussi aux bébés non nés de ne pas avoir à se faire tuer plus tard en masse par manque de place ou de manger à cause d'une sorte d'irresponsabilité parentale, etcetc...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. car la terre est devenue de plus en plus petite, même si elle n'a pas changé de taille de manière trop conséquente. bizarre que toutes ces choses correspondent à peu près aux mêmes périodes, le pouvoir de l'homme de regarder sa planète depuis le ciel et diffuser des images (même si certains voyagèrent entres les espaces bien avant l'invention de la nasa), le fait que plus de la moitié de la population humaine vive en milieu urbain, le cablage intéractif des cerveaux, l'invention du rock n roll, surproduction et dernières famines à grande échelle...

      Supprimer
  113. la différence entre celui qui jouit et celui qui galère, c'est que celui qui galère a toujours la bonne raison d'invoquer sa misère et la haine en découlant comme alibi à son action d'assassinat. mais pourtant, le point commun des deux est qu'ils font parti du GRAND JEU. deux manières différentes d'assumer sa terreur : se branler, ou assassiner. du sperme, ou du sang, comme disait l'autre. le point commun entre les deux, aussi, c'est que c'est GRATUIT. mais qu'on considère encore souvent que se branler est plus sale qu'égorger.

    RépondreSupprimer
  114. jp pensant à soi13 janvier 2013 à 14:38

    un CHAT HUMAIN, c'est bien un instrument politique, c'est ça ?

    RépondreSupprimer
  115. il faut ASSUMER sa bohème.

    RépondreSupprimer
  116. jp pour d'autres13 janvier 2013 à 14:42

    j'avais jamais demandé à consulter les oracles, mais d'autres s'en étaient chargé pour moi.

    alors merci "d'autres".

    RépondreSupprimer
  117. moi, je ne tue pas de gens, car d'autres s'en chargent à ma place. mais en même temps, j'avais rien demandé à la base, et surement pas à assumer ce genre de chose

    RépondreSupprimer
  118. le problème avec l'anarchie, c'est qu'y a la gentille, et la méchante, comme avec le grand capital. et il faut toujours choisir

    RépondreSupprimer
  119. ceux qui tuent des gens eux-même sont peut-être plus honnêtes que les autres, en fait, bien que l'idéal fusse que personne n'y céda

    RépondreSupprimer
  120. je pense pas être honnête, ni juste, mais à la réflexion, qu'est-ce que ça veut dire tout ça ?
    j'aurais dû m'acheter une quille.

    RépondreSupprimer
  121. le problème avec l'assassinat, c'est quand on se fait attraper, surtout. la prison. quoiqu'avec la réduction progressive des peines "apparentes"...

    RépondreSupprimer
  122. pi y'a des gens pour qui la prison est loin d'être un problème, vu qu'ils sont nés dedans, voir pire.

    RépondreSupprimer
  123. en fait, le monde est à la fois bien, et mal foutu.

    RépondreSupprimer
  124. je suis un joyeux inconscient.

    RépondreSupprimer
  125. le problème, c'est l'animosité.

    RépondreSupprimer
  126. l'injustice, c'est l'usage de la force comme moyen d'imposer SA loi sur celle des autres, quand ils ne sont pas d'accord. mais parfois...

    RépondreSupprimer
  127. nose in the finge13 janvier 2013 à 15:33

    l'anarchie et le grand capital sont la seule et même bête s'affrontant dans une danse insensée qui "fait sens".

    RépondreSupprimer
  128. bon, réré, moi, je laisse tomber l'angoisse, hein.
    c'est pas que j'assume quoi que ce soit, mais je vois pas pourquoi je devrais me plaindre d'avoir à mourir plus précocement qu'un autre sous prétexte de tralalalala... alors en attendant, je pense que je vais me laisser apprécier ce petit bonheur qui me reste, me laisser rire quand je ris (la plupart du temps seul), me laisser tomber amoureux des caissières et être maladroit et échapper mes pièces de monnaie dans mes frites devant tout le monde, (comme ce midi au self) sans jamais en toucher une seule, me laisser apprécier la vie, parce que c'est vraiment trop con. tout ce potentiel de joie bousillé par tellement de trucs... et je mange du cochon, alors je vois pas pourquoi un cochon viendrait jamais de sa vie me manger, ou un humain, ou une jeune fille, ou une religion...

    RépondreSupprimer
  129. dehors, ils organisent des défilés contre le mariage gay, sous prétexte que c'est sale, encore, comme en quarante. moi, je sais pas. parait-il que ce serait les derniers relents spasmodiques des anciennes civilisations qui s'exprimeraient ainsi, comme on m'avait dit que ça se passerait, y'a plus de 15 ans, en me disant qu'il serait alors très important pour moi de choisir mon camps et de surtout pas me tromper. mais moi, je sais toujours pas de quel camp je suis. peut-être un autre

    RépondreSupprimer
  130. je sais même plus qui je suis vraiment, avec toutes leurs conneries. et les miennes biensur. pi c'est des conneries de dire que je pense qu'à moi, parce que si tu savais tout le temps que j'ai passé à me faire du mouron juste en me disant que j'arriverais jamais à me faire au milieu d'EUX...

    RépondreSupprimer
  131. on devrait arrêter d'emmerder les gens avec ces histoires d'ASSUMER, ça finit par les rendre fous

    RépondreSupprimer
  132. on devrait plein de choses, en fait.
    chuis un contemplatif...

    RépondreSupprimer
  133. la vérité, c'est que c'est un FAUX débat.

    RépondreSupprimer
  134. en fait, y'a très longtemps que je lutte.
    mais à l'époque, on prenait ça pour de la connerie, et c'était le cas, mais pas complètement. et pikoler, c'était pas seulement pour faire la fête, mais aussi, tenter de percer la glace, et arriver à au moins vivre un peu sans se faire totalement écrabouiller par l'environement proche.
    c'était pas forcément visible mais ça suintait assez de l'intérieur. pi y'avait toujours ce truc qui disait qu'il fallait que tout aille toujours bien partout, que c'était rien, etc, et j'avais de quoi relativiser à coté, parce que j'étais bien conscient qu'y avait mille fois plus pire que mon cas! mais le truc, c'est que ça m'arrangeait pas pour autant, au contraire. et aujourd'hui, y'en a qui se ramènent avec une morale, mais bon. y'avait d'énormes terreurs à assumer, aussi, parfois, et la solitude, etcetc... j'en vois qui sont en colère, ou se prétendent propres, parce qu'ils ont appris qu'un jour, j'avais fini par me laisser pisser dessus tellement j'étais au bout du roulot. mais eux, ils étaient ou pendant ce temps ? au boulot, en train d'assumer et de serrer les dents, ben quoi ? moi, au boulot, le seul truc que je me disais tout le temps c'était, "y'en a qui crèvent partout dehors, et moi je suis là, bien au chaud." ou alors, "c'est absurde d'entasser ces caisses de melons alors qu'on pourrait très bien pikoler ailleurs", ou alors, ou alors, ou alors... et pi y'en a qui te jugent de haut. et ils ont de la haine pour MOUA! et alors ça.... z'ont que ça à foutre ?

    bref

    adieu

    RépondreSupprimer
  135. j'ai vu les choses et aujourd'hui, je SAIS que je ne suis PAS, un problème. pas plus qu'un autre. et je peux très bien mourir demain

    RépondreSupprimer
  136. la méditation, ça a du bon, mais faut pas abuser.
    c'est une question d'équilibre.

    pi rien n'est vrai

    RépondreSupprimer
  137. voilà, j'arrête de dire JE, et JE, et JE
    suffit de dire JE assez longtemps pour devenir assez absurde au point qu'on finit par se renier, et gnagnagnagnagna

    et JE pourrais très bien devenir un bloc de ciment, mais ce serait RENIER ma vrai nature, comme mes pièces de monnaie qui tombèrent dans mon plat de frites, à midi, et le sourire amusé de la serveuse. c'est lionel medou qui m'a appris ça, AUSSI, que l'imperfection était AUSSI un élément de la sauce, et l'absurdement con. et même qu'un gourou m'avait dit un jour que c'était un truc en moi qui faisait que si l'on me l'enlevait, ce serait comme de me tuer, ou de m'enlever un atout sans lequel je ne pourrais pas survivre très longtemps. alors si mes ennemis veulent me détruire, ils n'ont qu'à me rendre PARFAIT

    adieu!

    RépondreSupprimer
  138. et demain, je serai tout penaud et con, et mou, me sentirai inutile, peut-être, pas de grand projet. mais rien que l'idée de PROJET porte en soi l'odeur du MEURTRE

    et c'est comme ça

    "chacun est un restaurant"... ça voulait dire : "je veux me casser d'ici, sinon, je vais finir dans ton assiette d'ici sous peu, je sens"

    RépondreSupprimer
  139. mais tu étais PARTOUT
    comme un DIEU

    adieu

    RépondreSupprimer
  140. flabbergasted....voilà d'où vient le mot flabbergasté...

    http://www.thefreedictionary.com/flabbergasted

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. le genre de lien qui TUE

      Supprimer
    2. "ça me jette par terre" "je suis sur le popotin" voilà ce que signifie pour moi flabbergasté.

      Supprimer
    3. les liens qui tuent, y'en a en pagaille
      comme les colibris

      Supprimer
  141. en fait, ce qu'on me reproche, c'est de n'être pas dieu, mais moi, je veux pas!

    allé! onrvoir!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. nan, je veux une petite hippie de 25 ans, sa face parsemée de gouttes de pluie, sentant le frais et le vent, et une cabane dans les bois, des chiens, des poules, des laitues, et NOTRE AMOUR

      mais ILS sont PARTOUT

      Supprimer
  142. une chose est sûre, tu ne finiras pas dans mon assiette car je suis végétarienne et compte bien le demeurer. C'est bon pour les yeux, en plus.

    Allez, raconte moi d'autres histoire au "je", tu voyages pas beaucoup à l'extérieur (sauf sur ton vélo stationnaire) mais tu voyages beaucoup en dedans. Et j'aime te lire, juste pour le plaisir hen, je n'ai aucune intention , ni de te juger, ni de t'"examiner", ni de te publier un jour même si tes écrits sont vraiment intéressants comme disait Chinge (celui que tu envies parfois)

    ET concernant Neurone, oui il est sage car il est vieux, très vieux. Ça aide.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu es un vampyre raie, pas besoin de me la faire
      je suis au courant depuis le début

      Supprimer
    2. je te l'ai refait au cas où tu aies oublié mais tu as une excellente mémoire malgré ces années d'alcolo

      Bises

      Supprimer
    3. la mémoire, les macanismes, ça revient très vite, aussi

      c'est du sport qu'il faut
      les mots croisés

      Supprimer
  143. Tu sais ce qu'il fait dans la vie Singe ? Il fabrique des mots croisés. C'est bin pour dire hen !

    http://www.lapresse.ca/vivre/urbania/201009/23/01-4325881-sang-croise.php

    LE plus jeune sur la photo c'est lui, avec son père et sa mère. Son grand-père faisait déjà les mots croisés. Sérieusement. Son nom Étienne Hannequart est écrit sur son blogue à Chinze je crois.

    Et Neurone est médecin. Un grand médecin mais c,est un secret.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est un peu décevant de voir sa vraie gueule, je le préfère en chinze roux

      Supprimer
    2. médecin, même grand, hein, si c'est pour finir avec un cancer!!
      comme quoi, je me trompais pas trop en te taxant de cotoyeur d'élite, isn't it ? j'ai quand même encore du flair malgré les clopes...

      et donc, vous êtes des sortes de nazis à la cool qui faites vos courses dans les hopitaux pour fous, si j'ai bien compris, c'est ça ?

      Supprimer
  144. Neurone n'est pas un psy, c'est un médecin aux soins palliatifs. Donc, les gens malades comme lui, il les aide à passer au trépas. Faut le faire hen ! Il a ce foutu cancer du sang depuis longtemps, je crois qu'il a au moins encore 5 bonnes années à vivre, je crois car il faut lire entre les lignes avec lui ! Il ne parle jamais de lui à la première personne.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. lui souhaite de guérir et d'en vivre 30 de plus en meilleure santé

      Supprimer
    2. Moi aussi ! Mais ce serait un miracle. Bah, et pourquoi pas !

      Supprimer
    3. jean-pierre-philippe-paul-patrick14 janvier 2013 à 04:43

      t'as qu'à essayer la grotte de lourdes, et son eau bénite. y'en a pour qui ça marche. bernadette soubirou. c'est à 100 kilomètres de chez moi. je pourrais même vous héberger et vous conduire, si vous désirez.
      mais il faut avoir la foi, sans quoi, keutchi!
      ou alors, c'est que le bon dieu se serait développé de manière gigantesque à travers toute l'énergie humain de tété de chardin (chinze est contre, mais je l'encule), et qu'il accorderait à des athés "bénéfiques et bienfaisants" comme neurone un peu de sa miséricorde. mais fais gaffe, parce que ça peut aussi marché dans l'autre sens, comme pour jean poiret dans "le miraculé".

      Supprimer
  145. j'ai peur de me retrouver tout seul.

    mais tant pis. adieu

    j'arrive jamais à sortir de moi avec les gens

    RépondreSupprimer
  146. l'important, c'est l'amour, réré
    et l'émotion

    marie-charlotte le savait. quand elle se mettait à chialer, elle se foutait à rire en même temps parce qu'elle était contente de pouvoir pleurer, tu vois ?

    RépondreSupprimer
  147. si j'arrête de boire, j'espère que ça m'enlèvera pas tous mes défauts..

    RépondreSupprimer
  148. si t'arrêtes de boire je fais brûler un cierge à l'Oratoire St-Joseph. Et même deux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    3. ben, on se donne rendez-vous dans un an (si gonjasufi me laisse le temps), et alors, on verra bien...

      do not loose your hope in goodness!

      allé, inch el panthéon ++

      Supprimer
  149. en fait, je préfèrerais pouvoir aimer plein de nanas plutôt qu'une seule

    RépondreSupprimer
  150. pi pas forcément vivre dans un putain de bois avec des chiens et des salades, mais pourquoi pas dans le placard d'un théatre, ou dans le trou d'oreille d'anne archet..

    RépondreSupprimer
  151. si tu réussis à te réfugier dans le trou d'oreille d'anne archet, pourquoi pas ! Tiens toi bien pour ne pas tomber.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je ne suis pas assez de taille pour t'offrir une grande réponse.

      le cancer du diabète

      Supprimer
  152. j'ai jamais fait ça avec deux femmes...

    RépondreSupprimer