mardi 17 mai 2016

Le saviez-vous ?
Les médecins de peste du XIVe siècle qui portaient un masque en forme d'oiseau étaient appelés « médecins bec ». Des sangles maintenaient ce masque de protection à l'avant du nez. Le masque avait des bésicles intégrées et un bec incurvé à deux trous pour la respiration. Le bec pouvait contenir des fleurs séchées (notamment des roses et des œillets), des herbes (notamment la menthe), des épices, du camphre ou une éponge de vinaigre. Le but était d'éloigner les mauvaises odeurs supposées être la cause principale de l'épidémie selon la théorie des miasmes, avant qu'elle ne soit réfutée par la théorie microbienne.
Source : Wikipédia


oeuvre de Norbert Kox



64 commentaires:

  1. Tu trépassais à leur seule vue !

    RépondreSupprimer
  2. Je vote pour l'éponge de vinaigre.

    RépondreSupprimer
  3. https://www.youtube.com/watch?v=m5tBag0DAMs

    poème :

    pff

    mednan que je t'appartiens toutentier
    je peux rien pouvoir
    écémieux
    mais pour qui
    détruire
    ou juste se branler devant un nénuphar écumant
    toute cette pouvoir qui m'exploite

    dans la merde de l'univers qui surgit encore
    parfois

    RépondreSupprimer
  4. afin que le pouvoir du sexe existe toujours et à jamais20 mai 2016 à 16:21

    https://www.youtube.com/watch?v=6u_EA85kunw

    poème :

    je prends le bus
    j'achète des trucs
    parfois

    je n'ai même plus envie de tuer qui que ce soit

    je me désagrège dans les anges fictifs
    et ceux qui y croient encore restent des tarés
    bon pour la joie

    alors pendez là
    depuis que tu m'as repu trop

    RépondreSupprimer
  5. dantec a dit :

    https://www.youtube.com/watch?v=DtHZyZj9o8c

    poème :

    héhéhéhéhéhhé

    RépondreSupprimer
  6. un piano perdu dans la nuit blanche comme l'aurore20 mai 2016 à 16:36

    https://www.youtube.com/watch?v=V_ySYVKPOmU

    poème :

    quand je te regarde
    je ne veux pas te voir
    parce que c'est tout oublier
    mon vieux

    et nous sommes toujours
    en dehors
    de la conscience qui nous exploite

    bb

    RépondreSupprimer
  7. https://www.youtube.com/watch?v=qe5juZHhPWo

    survivin
    magick :

    RépondreSupprimer
  8. https://www.youtube.com/watch?v=uFWpDECKqFA

    poèm :

    merde
    mais alors
    c'était lui ???

    RépondreSupprimer
  9. oui

    nous continuons de lutter

    tout jouir

    RépondreSupprimer
  10. poème :

    philippe aguero
    CREVEZ SON OEIL

    RépondreSupprimer
  11. notre sperme ne coule plus
    depuis peu

    mais celà recommencera
    plus tard

    sous la forme d'un meurtre collectif

    RépondreSupprimer
  12. J'ignorais tout ça et pourtant j'ai lu quelques ouvrages sur le sujet!

    Merci pour l'info, super intéressant! Cela ajoute du morbide à un thème déjà très noir.

    Grand-Langue

    RépondreSupprimer
  13. en effet, la peste noire, quelle morbidité!

    RépondreSupprimer
  14. in a way you are myself
    'cause everything in the universe
    can be considered as
    an echoe of something else

    even one thing who doesn't exist

    'cause they observed that something can be generated
    à partir de rien...

    c'est comme quand les enfants (nous)
    trouvaient, et cherchaient toujours d'autres réponses,
    sans avoir rien "appris"...

    te souviens ?

    on savait "tout" ???
    tu crois ???

    comme l'eau ?

    avant que la terreur ne vienne tout nous reprendre ?

    quand les enfants parlaient
    et savaient
    en découvrant le monde
    juste en regardant en eux-mêmes
    par la mémoire contenue en eux
    et dont ils étaient les miroirs et les cieux...

    c'était nous
    et c'était vrai

    nous étions les yeux libres et éveillés du monde

    te souviens ?

    notre chance

    il y avait les histoires de nos pères
    contenues en nous
    déjà

    nous savions tout d'eux

    ne restait plus qu'à inventer un monde en mieux :

    http://www.espacemichelsimon.fr/media/image_une/full/2012_HF-Thiefaine_02.jpg

    + LE RIRE TUE LA FOI!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


    NOM DE DIEU!!!!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  15. poème pour les yeux :

    before they close the sky
    to our looks

    i wanna be
    paranoïd

    RépondreSupprimer
  16. Si je me souviens ? Je me souviens de tout.

    Mais qu'est-ce qui t'as pris ? Tu m'as fait peur aik ton faux Tom Wait. C'est quoi l'idée? Bon je t'aime quanmaime.

    RépondreSupprimer
  17. poem :

    remeber when
    we were naked
    on thheee floor

    waitin 4 thee sky to cum

    RépondreSupprimer
  18. un putain de chrétien démesuré24 juin 2016 à 15:01

    https://www.youtube.com/watch?v=7uG2gYE5KOs

    RépondreSupprimer
  19. poaime :

    je rêvais juste de frites
    connard

    RépondreSupprimer
  20. poaime ;

    maintenant
    lezs frites
    je vais aller les chercher

    bise

    RépondreSupprimer
  21. "identify, identify"
    (jon spencer)

    RépondreSupprimer
  22. poaime :

    les frites
    ses yeux perdus
    mes couilles
    les songes de quand nous étions encore des enfants épargnés

    RépondreSupprimer
  23. je suis moi (mlhureux8 juillet 2016 à 17:14

    https://www.youtube.com/watch?v=A_MjCqQoLLA

    RépondreSupprimer
  24. je ne veux pas ta solution
    je veux ton conforts

    je suis réglé pour ça
    (mensonge)

    RépondreSupprimer
  25. poème :

    si marie charlote (2t)
    pouvait me revenir
    j'offriraois
    des fleurs à
    jp

    RépondreSupprimer
  26. poème :

    un instant
    fictivement revendiqué

    parce que j'ai trop vécu par-terre
    éventré par ma propre conscience
    comme un dieu putride

    RépondreSupprimer
  27. j'ai entendu ça
    et j'ai pensé à toi

    RépondreSupprimer
  28. pème :

    graviers voyageurs
    rien

    aucune sensation

    s'inventer
    des savoirs, des conciences

    quand ils vous ont tous trahi
    epuis le début

    RépondreSupprimer
  29. https://www.youtube.com/watch?v=-h5j_mAEEdw&list=RDmJ9GDiYU0-I&index=2

    d

    RépondreSupprimer
  30. je suis fatigué comme une ombre

    RépondreSupprimer
  31. https://www.youtube.com/watch?v=9GvjhpF8mlw

    RépondreSupprimer
  32. pour marie charlotte14 septembre 2016 à 17:04

    https://www.youtube.com/watch?v=9XuZGJhRmU0

    RépondreSupprimer
  33. muriel ne m'a pas regardé
    cet après midi
    alors que j'attendais le bus

    je pense que je vais la tuer

    RépondreSupprimer
  34. non

    je ne le ressens pâs
    toujours

    RépondreSupprimer
  35. très bien, mais

    méfie toi ?

    on dira ça

    RépondreSupprimer
  36. j'étais là
    tout droit
    en train de t'attendre

    je me faisais des idées

    je pouvais très bien crever tout droit pour toi
    etc.....

    RépondreSupprimer
  37. yes

    it was thee past

    so

    swhat du yu wanna NO

    RépondreSupprimer
  38. ouais, donc, je voulais juste dire que david bowie avait été un visionnaire
    car il avait adhéré en masse à l'idée incluse sobrement en filigrane de regret incluse dans cette chanson que je t'envois, moi, le passager des non-temps, mais tu sais, qui sait, hm ?

    RépondreSupprimer